Hypersensibilités avec les vêtements : L'apport de l'ergothérapeute

L'ergothérapeute est le professionnel qui a la formation pour aider les petits et les grands en présence de difficulté à tolérer les textures de vêtements. La plupart du temps, les gens qui présentent cette difficulté ont un trouble de la modulation sensorielle. 

Exemples d'hypersensibilité aux textures en situation de la vie quotidienne : 

  • ➡️  Julien est très lent à s'habiller car il n'a pas envie de mettre les vêtements que sa mère lui a placé sur son lit ce matin.

  • ➡️ Jacques fait une crise parce que, comme tous les jours, papa insiste pour qu'il porte des sous-vêtements. 

  • ➡️  Josée passe son temps à se gratter le derrière du cou, à mettre la main dans son chandail en regardant à droite et à gauche et manque les explications du professeur.
  • ➡️  Julie ne porte que des jogging et refuse de mettre une belle robe et des collants pour le mariage de sa tante.
  • ➡️  Joseph tient à garder sa chemise ouverte, refuse de la boutonner.
  • ➡️  Jamyla veut retirer ses bas en classe parce qu'elle transpire beaucoup des pieds et la sensation humide le déconcentre pendant ses travaux écrits.
  • ➡️  Judith trouve que les jeans qu'elle a acheté il y a trois mois sont trop raides; ils sont encore dans sa penderie. Elle ne veut pas les porter même si elle les trouve « trop beaux!! »
  • ➡️  June dit qu'elle n'a rien à mettre pour le camp de jour et refuse de porter les nouveaux vêtements que maman a acheté hier, dimanche.
  • ➡️  Josiane a reçu un chandail mode à manches 3/4 à sa fête par sa mamie et elle ne le porte jamais, ce qui déçoit beaucoup celle-ci .
  • ➡️  Johanna demande à se rhabiller dès qu'elle sort de la piscine car elle n'aime pas la sensation de son maillot mouillé sur sa peau.
  • ➡️  Justine possède une grande variété de chandails mais papa a remarqué qu'elle ne porte que ceux qui sont en coton (pas ceux en laine qui piquent, ni en polyester qui lui donnent toujours des chocs).
  • ➡️  John met toujours ses bas en l'envers (on voit les fils des broderies et c'est pas très joli ): il dit que ça le dérange moins qu'être inconfortable.
  • ➡️  Judith arrive toujours en retard à sa leçon de ski et ell passe son temps à tirer sur son cache-cou.
  • ➡️  Jacinthe a acheté des souliers en solde, sans les essayer. Il y a une bosse au fond, elle ne veut pas les porter finalement. 
  • ➡️  Dès que Jared, 15 ans, arrive à la maison, il enlève tous ses vêtements (sauf ses sous-vêtements). Ses parents trouvent que ce n'est pas approprié mais ils tolèrent car savent que leur fils tolère ses vêtements toute la journée.

Que peut faire concrètement l'ergothérapeute pour aider l'enfant?

L'ergothérapeute aura préalablement suivi une ou des formations (post-universitaires) pour s'assurer que sa maitrise du processus de traitement de l'information neurosensorielle est complète lorsqu'il/elle songe à entreprendre une évaluation à ce niveau.

Le processus de prise en charge débutera par une évaluation/bilan du profil de développement de l'enfant sous-jacent aux situations de handicap survenant dans ses occupations liés à l'habillage et pourra inclure: 

  • Des questionnaires pour les parents/école/garderie
  • Entrevue avec l'entourage concerné
  • Observation à la maison, à la garderie/école
  • Tests standardisés avec l'enfant
  • Activités cliniques variées (tests informels, mises en situation)

Puis, une présentation des résultats et une discussion sera établie sur les axes d'intervention proposés.  

Quelques exemples d'axes d'interventions de l'ergothérapeute :

  • Éducation à l'entourage pour mieux comprendre la perspective sensorielle de l'enfant.
  • Suggestions d'adaptations pour acheter les vêtements et faciliter l'habillage.
  • Stratégies et outils pour préparer l'enfant à l'habillage (apaiser son système, diminuer ses craintes et ses réactions émotionnelles). Pour un exemple concret de séance type pour un enfant avec un trouble de la modulation sensorielle, voir plus bas.
  • Interventions physiques directes avec l'enfant pour aider son système nerveux à prendre de la maturité.
  • Interventions directes cognitives avec l'enfant pour l'aider à gérer ses malaises et à préciser ses limites (ce qui peut être tolérer ou combien de temps).
  • Interventions directes affectives avec l'enfant pour l'aider à réagir d'une manière adaptée à son âge aux irritants sensoriels.

Exemples de stratégies concrètes qui pourraient être recommandées en fonction du profil de l'enfant : 

  • Inclure l'enfant dans l'achat des vêtements.
  • Acheter plusieurs exemplaires des vêtements confortables. S'ils sont tous pareils et qu'il y a crainte du jugement de la part de l'école/ la garderie, la garderie / l'école peut être avisée.
  • Favoriser les vêtements sans étiquettes mais si oui, les découdre (pas découper) d'emblée.
  • Favoriser les vêtements de coton, sans coutures agressantes et qui ne sont pas sujets à l'électricité statique.
  • Toujours examiner avec la main l'intérieur des souliers avant l'achat afin de détecter toute irrégularité susceptible d'être irritante.
  • Prélaver les vêtements avant le premier port.
  • Débuter le port des nouveaux vêtements le weekend.
  • Choisir les vêtements la veille avec l'enfant. Préparer deux choix et les placer dans des paniers pour donner à l'enfant un sentiment de contrôle en matinée.
  • Faire une activité avant l'habillage qui apaise le système nerveux et diminue l'anxiété; le type va varier selon l'enfant (bain, danse, massage, musique, stimulation orale...)
  • Prévoir l'habillage au moins 60 minutes avant le départ de la maison; si l'enfant veut se changer il aura le temps de le faire.
  • Dans la voiture, à la garderie ou à l'école: avoir en tout temps des vêtements confortables au cas où l'enfant aurait besoin de se changer. L'enfant devrait savoir que cette solution existe pour se sentir en sécurité. 

« Lorsqu'un enfant communique ne pas aimer la texture d'un vêtement; il ne s'agit pas automatiquement d'hypersensibilité, surtout si aucun impact fonctionnel n'est présent pour l'enfant ou son entourage. Il peut s'agir  tout simplement d'une préférence sensorielle, au même titre que ne pas aimer un bruit, une odeur ou un aliment 

Pour avoir accès à plus d'explications ou des trucs que j'utilise en clinique pour parler de l'hypersensibilité et des troubles de modulation sensorielle : 

10 questions sur les hypersensibilités sensorielles (Canada)

10 questions sur les hypersensibilités sensorielles (Europe) 

Pour un exemple plus détaillé de séance type pour un enfant avec un trouble de la modulation sensorielle, poursuis ta lecture ici : 

Exemple de séance type pour un enfant avec un trouble de la modulation sensorielle :

  1. L'ergothérapeute prépare la salle afin que celle-ci soit sensoriellement apaisante (ex. épurée, lumière diminuée ou fermée (si néons) et un objet d'intérêt est laissé disponible à la vue
  2. Entrée autonome dans la salle (l'enfant entre le premier, il a du temps pour décoder la salle) et les conversations sont gardées au minimum lorsque les adultes entrent.
  3. L'ergothérapeute demande à l'enfant s'il est prêt à discuter du plan de la rencontre.
  4. L'ergothérapeute valide avec l'enfant son état d'éveil/de disponibilité et lui offre l'opportunité de vérifier si des irritants sensoriels sont présent avec un outil visuel par exemple : 

Télécharge l'outil ici 

5. Si l'enfant n'est pas dans un état optimal, il sélectionne avec l'ergothérapeute une activité qui favorisera sa disponibilité en fonction de son profil sensoriel individuel (le type d'activité varie pour chaque enfant).

6. Revalidation de l'état après l'activité avec le même outil.

7. Activité physique ou cognitive selon les objectifs. Par exemple :

  •  Mouvements au sol pour favoriser la sécurité intérieure et un traitement plus adapté des informations sensorielles tactiles.
  •  Jeu de rôle ou avec des figurines pour s'exercer à réagir aux irritants.
  •  Activité de dessin sur un bonhomme pour indiquer les zones de fragilités aux irritations sur le corps en fonction des stimulus et de solution possibles.

8. Jeu autonome au choix de l'enfant et en parallèle une discussion avec le parent sur les points théoriques et impacts de la séances ainsi que les activités de généralisation pour la maison.

Tu veux en savoir plus au sujet des hypersensibilités sensorielles en général  ?

Consulte l'article suivant : Les hypersensibilités sensorielles, tous mes autres textes sur le sujet y sont liés.

A+ ⁣

Josiane 💕

----- 

P.S. C'est la première fois que tu me lis ou m'entends? Je suis une ergothérapeute canadienne avec 20 + d'expérience en pédiatrie et en enseignement de la perspective et des stratégies de l'ergothérapie à l'échelle internationale.

Simplifier, vulgariser et partager c'est ce que je fais quotidiennement dans les médias sociaux, sur mon blogue et via mon infolettre pour accompagner les professionnels, les enseignants et les parents motivés à intervenir avec précision sur le développement et fonctionnement des enfants... de la perspective de l'ergothérapie.

 Le savais-tu? J'envois par courriel chaque 2 semaines une ressource exclusive gratuite aux membres de ma communauté via mon infolettre  (L'info ERGO)? 

Pas inscrit(e) 😮? 

Pas de soucis 😀!  

Prochaine étape : Rejoindre ma communauté gratuite !

Dès ton inscription, tu pourras télécharger mon guide de 12 pages sur les étapes du développement de la motricité globale et fine de l'enfant entre 0-6 ans. 😀...un incontournable!

“Guide

“Josiane

Formations en ligne et ressources de la perspective de l'ergothérapie pour ergothérapeutes, enseignants, éducateurs, autres intervenants et parents.

 

LA formation dont tu as besoin, AU MOMENT où tu en as besoin! 

Si tu souhaites accéder à plus de ressources, clique le bouton ci-dessous pour explorer le menu par catégorie de profession.

Suggestions
Close

50% complété

Prochaine étape

Vérifier votre boite courriel et valider votre inscription.