Croiser la ligne médiane...ça veut dire quoi et pourquoi c'est important ?

 

Croiser la ligne médiane ...

Ça veut dire quoi au juste?

D'abord, « médiane » veut dire milieu. Croiser la ligne médiane veut donc dire croiser le milieu...

Mais le milieu de quoi?

Imaginez un instant une ligne qui diviserait le corps en deux parties : le côté gauche et le côté droit. 

Lorsque l'on dit qu'un enfant croise la ligne médiane, c'est c'est qu'il peut faire des actions qui se déroulent du côté opposé à celui du membre ou de l'oeil qu'il utilise.

Par exemple, si tu touches ton épaule gauche ou ton genou gauche avec ta main droite, tu as croisé la ligne médiane! Par ailleurs, quand on parle de « croiser la ligne médiane », on infère que ce croisement sera spontané, automatique ( sans besoin d'y réfléchir ) au moment où l'enfant devra le faire pour demeurer efficace dans l'activité qu'il effectue.

 

Pourquoi est-ce important?

Croiser la ligne médiane est une habileté pratique en soi, mais c'est aussi important parce que c'est un signe que le cerveau est capable de coordonner ses deux hémisphères. Lorsque ma main droite agit du côté gauche de mon corps, les deux côtés de mon cerveau doivent être actifs.

 

À cause des processus neurologiques qui permettent son installation, cette habileté est une fondation pour le développement de la coordination des deux côtés du corps dans certaines activités de motricité globale telle que la marche à quatre pattes. Elle supporte également le développement de la motricité fine ( dominance manuelle ), de la lecture ( croiser le regard lentement ou rapidement de gauche à droite et distinguer les lettres asymétriques qui se ressemblent : b, d, p, q ), et même de l'écriture ( écrire de gauche à droite avec la main dominante sur la feuille et sans inverser la forme des lettres) quelques années plus tard. 

 

Pourquoi en parler?

On entend souvent parler de ligne médiane, parce que certains enfants ont de la difficulté à la croiser.

Croiser la ligne médiane est une action qui s'appuie sur l'intégration de plusieurs capacités, dont une bonne conscience du corps et de l'espace, intégration de ses réflexes primitifs, stabilité de la posture et de la ceinture scapulaire, dissociation, dominance manuelle et intégration des deux côté du corps pour permettre la rotation du tronc et surtout, la communication des deux hémisphères du cerveau. 

 

Quels sont les impacts possibles ?

Lorsqu'un enfant ne croise pas la ligne médiane, il devra compenser au quotidien en tournant son corps ou les objets ce qui prend plus d'énergie et peut diminuer l'efficacité de sa coordination ou...s'il ne compense pas, il sera enclin à utiliser les outils dans une ou l'autre main. Alors qu'il parait ambidextre, ce partage de pratique de chaque main peut nuire au développement de la dominance manuelle dans les activités à deux mains comme le découpage.

La dominance manuelle est importante pour devenir efficace car si on utilise toujours les mêmes circuits neurologiques, on automatise plus rapidement le mouvement.

L'autonomie à l'habillage pourrait aussi prendre plus de temps par exemple pour mettre ses bas, ses chaussures et la gestion des lacets/boucle de souliers.

Côté motricité globale, les activités complexes tels que les sauts en étoile (jumping jacks), en ski ou gambadés pourrait être difficiles à maitriser et, après 6 ans, la lecture et l'écriture d'un côté à l'autre de la page.

 

Des indices que l'enfant ne croise pas la ligne médiane

  • La position couchée sur le côté est sa position de jeu la plus fréquente.
  • Il dévie le tronc ou déplace la feuille lorsqu'il arrive au centre de son corps quand il dessine.
  • Il change de main quand les objets sont du côté opposé à sa main dominante.
  • Il ne croise pas les lignes lorsqu'il dessine une croix; il arrête plutôt au centre et reprend la ligne de l'autre côté. 

 

À quel âge un enfant croise-t-il la ligne médiane ?

  • Avant 6 mois, bébé croise la ligne médiane avec son regard en suivant un objet qui bouge au delà de la ligne médiane devant ses yeux puis en étirant son bras vers un objet qui se trouve du côté opposé de son corps, par exemple sur un mobile ou en transférant un objet d'une main à l'autre.
  • Entre 6-12 mois bébé croise la ligne médiane avec ses pieds ( en essayant de les attraper et ensuite en effectuant des changements de position tel que dos-ventre en menant le mouvement avec une jambe ) puis en rampant et en marchant à 4 pattes.
  • Vers 4 ans, un enfant croise la ligne médiane avec aisance la plupart du temps pour les activités simples qui ne demandent pas trop de dextérité.
  • Vers 9 ans, c'est bien présent ( l'enfant l'utilise de manière spontanée et au besoin ) avec tous les outils.

 

Idées d'activités qui sollicitent le croisement de la ligne médiane

0-1 ans 

  • Placer bébé sur le ventre avec des jouets étalés devant lui à regarder ou à atteindre, de gauche à droite.
  • Prendre la main de bébé et le faire flatter le côté opposé de son corps.

1-2 ans

  • Aligner des blocs ou les placer devant bébé de gauche à droite.
  • Mettre un bloc dans la main de bébé et lui demander de le déposer dans un contenant placé du côté opposé à cette main, en face de lui. 
  • Lancer une balle vers la gauche ou vers la droite (avec des cibles au mur). 

2-3 ans

  • Instruments de musique (tambour ou piano) placés du côté opposé à la main qui tape l'instrument.
  • Passer un linge sur la table de gauche à droite.
  • En cercle, passer un ballon à l'ami qui se trouve à ses côtés sans tourner le corps.
  • Balayer de gauche à droite avec un balai.
  • Parcours de motricité globale en forme de croix.

 

 Croiser la ligne mediane-3

 3-4 ans

  • Dessiner des gros cercles dans les airs et sur la table (des vrais ou imaginaires)
  • Tapis de voitures ou ensemble de trains avec rails en bois où les véhicules sont déplacés de gauche à droite.
  • Faire semblant de peindre le mur avec des rouleaux à peinture en croisant la ligne médiane.
  • Peindre des lignes horizontales sur un gros papier sur une table, au sol ou sur un chevalet.
  • Jouer à « Jean dit » en demandant des mouvements qui croisent la ligne médiane.
  • Jouer au chef d'orchestre, au magicien ou à tout jeu impliquant une baguette qui doit croiser la ligne médiane.
  • Coller des autocollants du côté opposé du corps 

4-5 ans et +

  • Routine de danse qui incite à toucher une partie du corps du côté opposé à la main qui touche avec des foulards que l'on fait voler du côté opposé du corps.
  • Jeux de mains simples dans lesquels l'enfant touche la main d’un autre enfant en croisant la ligne médiane.
  • Combat imaginaire avec des épées ou des lasers qui croisent la ligne médiane.
  • Disposer des plantes (ou des dessins de fleurs) en rangée et les arroser de gauche à droite avec un arrosoir vide rempli d'eau imaginaire.
  • Soccer avec des bottés qui croisent la ligne médiane.
  • Placer une plaque à biscuit devant l'enfant et lui faire suivre le contour avec son doigt,  une figurine ou un pinceau.
  • Disposer des insectes en plastiques de chaque côté de l'enfant qui doit les taper avec une tapette à mouche avec la main du côté opposé.

 5-6 ans +

  • Jeu Twister
  • Tracer ou dessiner de gros symboles de l'infini (∞) sur une feuille.
  • Certains instruments de musique (flûte traversière, violon...)
  • Certains sports (baseball, hockey, arts martiaux...)
  • Jeux de mains qui croisent la ligne médiane (ex. taper la main opposé à celle de son partenaire)
  • Chanter « tête-épaule-genou-pied » d'abord typiquement puis avec des variantes « croisement de la ligne médiane » 
    • Variante 1 : À 2 mains en croisant du côté opposé.
    • Variante 2 : À une seule main en croisant la ligne médiane du côté opposé. 

 

Tu aimerais une idée d'activité idéale pour la clinique ? Découvre ces 2 activités de coordination à la ligne médiane avec une balle ou une pochette de sable pour stimuler de nombreux aspects du développement moteur et cognitif pour les plus de 4-5 ans pour la première activité et 7-8 ans pour la deuxième.

 

Amusez-vous bien, de l'autre côté de la ligne médiane!

Josiane

 

P.S. C'est la première fois que tu me lis ou m'entends? Je suis une ergothérapeute canadienne avec 20 + d'expérience en pédiatrie et en enseignement de la perspective et des stratégies de l'ergothérapie à l'échelle internationale.

Simplifier, vulgariser et partager c'est ce que je fais quotidiennement dans les médias sociaux, sur mon blogue et via mon infolettre pour accompagner les professionnels, les enseignants et les parents motivés à intervenir avec précision sur le développement et fonctionnement des enfants... de la perspective de l'ergothérapie.

 Le savais-tu? J'envois par courriel chaque 2 semaines une ressource exclusive gratuite aux membres de ma communauté via mon infolettre  (L'info ERGO)? 

Pas inscrit(e) ðŸ˜®? 

Pas de soucis ðŸ˜€!  

Prochaine étape : Rejoindre ma communauté gratuite !

Dès ton inscription, tu pourras télécharger mon guide de 12 pages sur les étapes du développement de la motricité globale et fine de l'enfant entre 0-6 ans. 😀...un incontournable!

“Guide

“Josiane

Formations en ligne et ressources de la perspective de l'ergothérapie pour ergothérapeutes, enseignants, éducateurs, autres intervenants et parents.

 

LA formation dont tu as besoin, AU MOMENT où tu en as besoin! 

Si tu souhaites accéder à plus de ressources, clique le bouton ci-dessous pour explorer le menu par catégorie de profession.

Suggestions
Close

50% complété

Prochaine étape

Vérifier votre boite courriel et valider votre inscription.